Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

L’effroyable Imposture du Figaro

mardi 12 février 2013
impression 0 réaction

Vous ne le saviez pas, mais bien avant de faire sauter les tours du World Trade Center, les mêmes comploteurs de l’élite mondialo-sioniste ont mis en oeuvre une conspiration encore plus sournoise et machiavélique en France : ils ont inventé le rap pour pervertir la jeunesse.

Vous ne le saviez pas mais maintenant vous le saurez, grâce à la collaboration objective d’Alain Soral et du Figaro.

Le 24 février, aux éditions Kontre Kulture, sort en effet un ouvrage intitulé " L’effroyable imposture du rap ", rédigé par un certain "Cardet", présenté comme un ex-adepte repenti de cette satanique musique qui depuis des dizaines d’années serait propagée dans les quartiers populaires de toute la planète pour transformer les jeunes en suppôts du mal.

Avec un titre faisant explicitement référence au livre de Meyssan sur le 11 septembre, et une maison d’éditions officiellement présentée comme celle d’Egalité et Réconciliation qui a récemment réédité La France Juive de Drumont, on sait à quoi s’attendre : pour celles et ceux qui ne seraient pas sûrs du contenu, Soral en d’ailleurs parlé dans une vidéo récente, où il s’entretient avec des anonymes présentés comme "salafistes", dont il fait la louange comme étant eux, des musulmans et des enfants d’immigrés "exemplaires".

A ces "jeunes exemplaires" , il oppose la "racaille nourrie au rap" . Selon lui, et le bouquin de Cardet dont il fait la promotion dans cette vidéo, le rap est une offensive culturelle menée secrètement par " les juifs ashkénazes" qui auraient été derrière tous les artistes depuis trente ans.

Derrière le prétexte du rap, la thèse classique de l’extrême-droite : l’union de tous les "allogènes", ceux de l’intérieur, les Juifs, et ceux de l’extérieur, les arabes et les noirs , notamment , pour détruire la civilisation blanche.

Selon le public visé, mais aussi en fonction de la tendance politique qui émet le message, cette théorie connaît diverses déclinaisons sémantiques : si Soral peut évidemment sans souci parler directement des "Juifs", dans d’autres cercles, on parlera des "élites immigrationnistes", notamment dans les médias de la droite dure.

C’est ainsi que des éditorialistes du Figaro comme Rioufol présentent généralement les choses, afin d’éviter d’exprimer trop ouvertement un antisémitisme que la droite prétend généralement combattre, puisqu’il n’existerait que chez la partie de la population issue de l’immigration.

Pourtant, c’est bien dans Le Figaro, que le nouvel opus de Kontre Kulture, ce bouquin qui présente donc le rap comme un énième avatar du complot juif, aura fait l’objet d’une élogieuse publicité...avant même d’être publié.

" Sans le rap, il ne se serait jamais rien passé dans les banlieues" , voilà ce qu’on apprend dans cet article du Figaro. Et sans les déhanchements d’Elvis, la jeunesse n’aurait pas manifesté contre la guerre du Vietnam, comme chacun sait.

Le ridicule de l’analyse, qui dispense qu’on la critique, n’enlève rien à la gravité du fond, et à la collusion entre le "respectable" Figaro et les fascistes hallucinés d’Egalité et Réconciliation.

Ce compagnonnage ne s’exprime d’ailleurs pas que dans cette promotion d’un ouvrage de Kontre Kulture avant même sa parution , nous en avions parlé dans un précédent article, Le Figaro a également été le premier grand journal à faire la promotion d’un documentaire à visées négationniste réalisé par la boite de production des amis de Dieudonné , Clap 36, et ce au travers de deux articles différents !

Cette nouvelle publicité pour Soral et les siens dans le quotidien quasi-officiel de la droite française démontre que les alliances entre la droite et l’extrême-droite ne portent pas seulement sur la thématique raciste, mais sont bien existantes également sur l’antisémitisme, tant l’un ne va pas sans l’autre.

Accessoirement, son contenu offensif contre le rap et la banlieue justifie encore un peu plus le mépris qu’on peut avoir pour ces rappeurs qui font la promotion du fascisme de Soral ou de Dieudonné en les présentant comme les "vrais " rebelles et les véritables amis de la jeunesse des banlieues.

http://operationpoulpe.blogspot.fr/2013/02/leffroyable-imposture-du-figaro.html

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours
CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.