Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Georges Abdallah - Quelques éléments

dimanche 27 janvier 2013
impression 0 réaction

Le jeudi 10 janvier 2013 France Info, après avoir annoncé la libération prochaine de Georges Abdallah, titrait un article « Confusion jeudi autour du sort de George Ibrahim Abdallah. Sa prochaine libération conditionnelle avait été annoncée à la mi-journée, sur la foi d’une décision de la Cour d’Appel de Paris. Une décision mal interprétée par l’ensemble des médias. » (Ref. 1)

Comme l’indiquait l’article, le principe de cette libération conditionnelle n’était pas du tout acquis et son éventuelle remise en liberté devait faire l’objet d’une nouvelle audience du tribunal d’application.

L’audience fixée au 14 janvier a été reportée au 28 janvier puis a été annulée.

Entretemps :

- le parquet a fait appel,

- un pourvoi en cassation a été déposé,

- le ministère de l’intérieur n’a pas signé d’arrêté d’expulsion,

- le porte-parole du gouvernement Etats-Uniens continue ses interventions pour bloquer la libération,

- le CRIF fait de la propagande anti Abdallah

- l’ambassade de France au Liban intervient pour tenter d’imposer aux autorités libanaises des conditions à sa libération.

Georges écrivait il y a peu : « En fait, Passées les années de sûreté, la libération d’un militant révolutionnaire condamné à perpétuité devient de facto une mesure administrative plutôt que judicaire. Bien entendu cette mesure administrative à la discrétion du gouvernement, se présente toujours sous une forme judiciaire très particulière. Il y a toujours un juge, un tribunal et toute une cérémonie qui laisse paraître en fin de compte, une décision judiciaire, après débat contradictoire, plaidoiries des avocats et délibération etc.… Il n’en demeure pas moins, tout ce cérémonial est plutôt fictif ; » (Ref 2)

Impossible de prévoir ce qu’il va se passer dans les prochains jours. Une très forte mobilisation, telle que celle qui se développe au Liban et ailleurs, peut arracher la libération de Georges Abdallah.

Comme l’analyse Georges, « C’est justement à partir du moment où les diverses initiatives solidaires commencent à fleurir en s’affirmant d’emblée sur le terrain de la lutte anticapitaliste, toutes les mesures de répression et d’anéantissement préconisées durant des années contre les prisonniers révolutionnaires s’avèrent dorénavant inefficaces et complètement inappropriées. En fonction de cette nouvelle donne, les agents de la justice bourgeoise (juges, et autres services auxiliaires de la répression…) se rendent compte que l’enfermement indéfiniment ainsi que toutes les mesures d’anéantissement dont font l’objet, les prisonniers révolutionnaires depuis tant d’années, deviennent de plus en plus contreproductifs. C’est à ce moment-là qu’ils optent pour la mise en œuvre des mesures d’aménagement des peines qui aboutissent à la libération légale « dite conditionnelle » des camarades prisonniers… » (Ref. 2).

Alors que va-t-il se passer dans les prochains jours, semaines, mois ? Si la pression internationale s’amplifie, l’Etat français n’aura d’autres solutions que de le libérer.

Sinon tout prendra encore de nombreux mois.

La justice a mis plus de deux ans pour rejeter la précédente demande de Georges Abdallah déposée en février 2007 et refusée en appel en mai 2009.

Libération immédiate et sans conditions pour Georges Abdallah !

Ref(1) : http://www.franceinfo.fr/justice/li...

Ref (2) : http://ledesordre.over-blog.com/art...

27 janvier 2013

http://ledesordre.over-blog.com

Georges Abdallah - Georges Ibrahim Abdallah - George Abdullah - جورج ابراهيم عبدالل

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours
CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.