Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Compte rendu du rassemblement ce matin devant le SIT, 3 rue Riquet

dimanche 20 janvier 2013
impression 7 réactions

Une douzaine de personnes s’est rassemblée ce matin, dimanche 20 janvier 2013, devant les locaux du Service d’Investigation Transversale (SIT, chargé notamment des affaires de « délinquance astucieuse » et « d’émeutes urbaines ») situé au 3 rue Riquet, Paris 19ème, en soutien aux deux copains placés en garde-à-vue hier vers 16h suite à une action contre Vinci sur le chantier des Halles. Nous savons que S. se trouve encore dans les cellules du commissariat Riquet, mais nous n’avons pas de nouvelles de G.

Une banderole a été déployée et des slogans ont été criés face aux flics qui faisaient des photos de derrière les vitres : « Libérez nos camarades », « SIT, police politique ». Ce n’est en effet pas la première fois que le SIT est chargé d’enquêter sur des personnes interpellées dans le cadre d’actions politiques, et notamment dans le cadre de la lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes. Les deux camarades arrêtés le 16 novembre dernier étaient aussi passés par le SIT.

Les personnes réunies ce matin ont émis l’idée d’une réponse plus massive à la répression d’Etat, sous la forme d’un nouveau rassemblement à venir.

RDV est donné, comme tous les mardi, à l’AG du collectif Paris Île-de-France de soutien à la lutte de Notre Dame des Landes qui se tiendra au « Transfo », 57 avenue de la République à Bagnolet.

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours

voir les infos complémentaires ?

  • Où sont les soutiens ? 20 janvier 2013 15:23

    Bien trop peu de monde ce matin. Bien trop peu de monde hier. La solidarité n’est pas une chose très en vogue en ce moment...

    Et au final une question : pourquoi toute une frange (importante) des anars parisiens snobe-t-elle les réunions et actions du collectif de soutien à la ZAD ? Indifférence ? Mépris ? J’menfoutisme ?

    C’est vraiment dommage, on aurait besoin que plus de bonnes idées enrichissent notre lutte. Depuis le temps qu’on attendait un collectif qui s’intéresse au Grand Paris, à Vinci et aux grands projets inutiles, à la rénovation urbaine et à la gentrification...

    Un anar du collectif, qui se demande ce qui motive vraiment les autres anars

  • @ 15:23 Pourquoi ne pas aller aux réu’ sur la ZAD s’apparenterait- il positivement à du boycott ? Y a pas que l’aéroport de Notre- dame des Landes en ce moment (même si on dirait parfois qu’il n’existe plus que cette seule lutte en France), c’est peut- être juste que certains sont occupés à autre chose. D’ailleurs j’ai plutôt l’impression inverse que c’est surtout NDDL qui occupe tout le monde en ce moment : entre les licenciements massifs, la précarité galopante, les problèmes de logements, de sans-papiers, la xénophobie accrue à l’égard des Roms et j’en passe des meilleures, ça en fait des luttes dans lesquelles on a parfois l’impression qu’il n’y a pas grand monde (anar ou pas) qui s’y intéresse !

  • Entièrement d’accord avec ton constat 17:40 = "entre les licenciements massifs, la précarité galopante, les problèmes de logements, de sans-papiers, la xénophobie accrue à l’égard des Roms et j’en passe des meilleures, ça en fait des luttes dans lesquelles on a parfois l’impression qu’il n’y a pas grand monde (anar ou pas) qui s’y intéresse !"

    Ça me surprend tout autant effectivement... et ça s’adresse (aussi) aux mêmes que mon premier commentaire.

    Ne pas s’y intéresser du tout, en ne venant ni aux AG ni aux actions, oui, on dirait du boycott.

  • S. et G. arrêtés hier à 15h10 à la Porte Pont-Neuf des Halles lors de l’action dirigée sur le chantier des Halles, ont tout d’abord fait l’objet d’une première Garde à vue de 24h au Service d’Investigation Transversale (SIT), 3-5 rue Riquet dans le 19ème, et ont été renouvelés ce soir.

    Sans nouvelles de G., nous supposons qu’il est détenu avec S. dont nous avons pu avoir des nouvelles grâce à un-e proche, prévenu-e par la police de la mise en garde à vue, hier soir entre 19 et 20h. Nous ne pouvons pas affirmer s’ils sont encore actuellement dans le 19ème ou s’ils ont été transférés ailleurs, comme ç’avait été le cas pour les deux copains arrêtés le 16 octobre dernier et transférés au Commissariat du Bld Bourdon.

  • l’autocritique vous connaissez !!! ???? les petits chefs multicartes les autoritaires militants les lieux de réu. ou rdv.ou d’actions choisis arbitrairement sous un vernis de collectif !!!

  • a 15h23 ;c’est quoi cette injonction a la solidarite militante,tu t’est mal reveillé ou quoi.tu parles a qui,on dirait un truc interne,en tout cas le texte a pas ce ton la,merci pour l’info

  • Y a-t-il des nouvelles ?

    Par contre, Farid 13:14, peux-tu expliciter ta critique. Elle m’a l’air plutôt gratuite en ce qui concerne ce collectif. Mais si t’as des infos de première main, n’hésite pas.

CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.