Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Soirée Offensive n°36 - "Russie : du rouge au noir" - La Commune, 18/01/2013

mardi 15 janvier 2013
impression 0 réaction

Notes de modération

Article non refusé mais mis en débat du fait que la commune ait voulu organiser un débat sur la syrie avec plusieurs rédacteurs du site réactionnaire le grand soir


Débat "Russie :
du rouge au noir"
Le 18 Janvier,repas
à partir de 19h
Débat 20h30<
>br> Au Café de la Commune
Plus d’infos
Pdf

Edito du Dossier :

Le communisme, c’est du passé. L’URSS ? Un empire poussiéreux, relégué au magasin des antiquités de l’Histoire. Un régime de domination archaïque, comparé au capitalisme rutilant dans sa phase high-tech et néolibérale. Et la Russie actuelle, alors ? Dans les décombres de l’empire défunt, par le retour d’une nouvelle forme d’autocratie personnifiée par Poutine et ses sbires, elle illustrerait la fatalité historique d’un pays voué culturellement à subir tous les régimes autoritaires. Le pari que nous voudrions faire dans ce dossier est exactement inverse : la Russie, ce sont des luttes au présent ; et ce sont aussi des formes de domination inédites qui se sont expérimentées de 1917 à nos jours, du « socialisme réel » à l’ère des Eltsine et Poutine, avant de s’étendre au reste du monde. La liquidation de la paysannerie, l’industrialisation à marche forcée, la destruction des milieux naturels, la bureaucratisation de tous les rapports sociaux… mais aussi de façon plus générale l’écrasement des travailleurs, des femmes et des minorités nationales, le règne en politique du mensonge et du cynisme brutal : ce sont des phénomènes qui concernent aujourd’hui tous les pays du globe. En Russie même, du rouge des espoirs communistes, on croyait être passé au noir de l’affliction, entre les vagues de privatisations, le retour des guerres coloniales et la montée de l’extrême droite. Mais ce noir-là, désormais, est peut-être aussi celui de la révolte. Sans parler de la persistance d’un mouvement anarchiste combatif et courageux, les événements des dernières années ont montré le retour sur la scène politique de groupes antifascistes, féministes ou écologistes radicaux – quand il ne s’agit pas de citoyennes et de citoyens anonymes, sortis de la masse pour dire non. Ce sont ces gens, et par-delà eux toutes les populations de Russie, qui ont besoin de notre soutien. Or soutenir, c’est d’abord comprendre : ce qui est arrivé à la Russie, ce qui s’y passe maintenant, et comment tout cela fait écho à notre propre expérience.

Sommaire du numéro

en bref ici 4-5

Analyses

- Frontex ex Machina

- L’emprise numérique

- Crack !

Histoire

- Choisir les marges comme espace d’ouverture radical

En lutte

- Reclaim the field

DOSSIER : Russie : du rouge au noir

- La Russie : notre passé, notre avenir ?

- Les révolutionnaires contre le « fascisme rouge »

- De l’URSS à la fédération de Russie, notes sur une reconquista dévastatrice

- Tchétchénie : manipulation, terreur, crimes et châtiments

- Le retour du KGB

- Travailleurs, travailleuses...

- Le lac Baïkal, un espace de résistance

- JO 2014 : blanc comme neige, vert comme dollar

- Les libertaires, de la fin de l’URSS à nos jours

- Le mouvement « anti-Poutine »

Horizons

- Luttes féministes en Afrique

en bref ailleurs

Entretien

- Manifestement communiste

Alternatives

- L’Utobus

Contre-culture
Livres – Musique – Cinéma

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours
CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.