Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Un faux journal sur la gentrification dans les rues de Marseille

jeudi 10 janvier 2013
impression 2 réactions

Mise en débat : Cet article, sans aucune analyse politique, adopte ton relativement neutre qui en fait presque un article promotionnel pour ce faux journal, organe de propagande municipal (d’autant qu’il y a une invitation à le lire avec un lien actif). Merci de reposter en évitant ces ambiguïtés. En attendant, nous désactivons le lien.


Un faux journal de la confédération des CIQ de Marseille et de la mairie a été distribué à large échelle cet automne, dans les boites au lettres des quartiers visés par les prochains plans de restructuration urbaine à Marseille. Sur un ton ironique et drole, ce journal tente d’expliquer quelques uns des procédés de la genrification, à travers l’analyse des projets en cours à Marseille (MPM 2013, Programme d’éradication de l’habitat indigne, PLU...).

Pour télécharger le journal en entier :

wobook.com/WBIk1s_1Lj8s/LETTRE-INTOX.html

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours

voir les infos complémentaires ?

  • en fait c’est un "faux journal officiel" mais un vrai journal critique...

  • Est-ce que ce vrai-faux journal explique comment lutter contre le type de population, de classes sociales, aux avants-postes de la gentrification ? Je veux parler des bobos plus ou moins "précaires", souvent contestataires, et qui "aiment" le populo... "Flics et bobos hors de nos quartiers" (slogan écrit sur un mur de Barbès).Ejectons les bobos, qui ne sont que la branche humanitaire de l’opération militaire de purification ethnico-sociale menées depuis vingt ans dans les quartiers prolos : brûlons leurs librairies et leurs lieux de discussion. Ce jour arrivera.

CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.