Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Plus aucun militant du 9eme retenu au commissariat

mardi 1er janvier 2013
impression 0 réaction

Les personnes présentent à l’action de soutien aux grévistes de Lille sont TOUTES libérées et entrain de retourner prendre le métro.

La lutte continue

Rappel des revendications

N’ATTENDEZ PAS QU’IL Y AIT UN MORT REGULARISEZ MAINTENANT !

Aujourd’hui 31 décembre 2012, 52 personnes sans-papiers du CSP 59 sont en grève de la faim à Lille, depuis 60 jours. Ils campent devant l’Eglise Saint-Maurice, d’où ils ont été expulsés il y a dix jours. Ces femmes et ces hommes demandent simplement le droit de vivre normalement, sans être persécutés, sans avoir à craindre tous les jours d’être raflés par la police et expulsés. Au péril de leur vie, ils ont décidé de prolonger leur grève jusqu’à l’aboutissement de leur revendication d’une simple carte de séjour.

Le gouvernement français non seulement leur oppose une fin de non-recevoir, mais il a expulsé hier deux grévistes de la faim, ne comprenant pas la détermination de ces femmes et de ces hommes, et refusant de prendre en compte l’état d’urgence humanitaire de ces grévistes de la faim en danger, qui ne sont même pas pris en charge par les services hospitaliers.

Nous, 9ème Collectif des sans-papiers, et d’autres organisations, appelons toutes les autorités morales et spirituelles à intervenir auprès du gouvernement français pour lui demander de prendre les mesures qui s’imposent pour répondre à la demande de ces femmes et de ces hommes qui ont le droit de vivre.

C’est pourquoi nous sommes venus aujourd’hui à la nonciature apostolique de Paris, pour que la papauté se prononce en faveur d’une plus grande humanité et de la nécessaire prise en compte des revendications des grévistes de la faim : leur régularisation immédiate et sans conditions.

LE 9EME COLLECTIF DES SANS-PAPIERS EN SOUTIEN AUX GREVISTES DE LA FAIM DU CSP 59

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours
CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.