Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Joyeux merdier (suite et fin ?)

mardi 25 décembre 2012
impression 11 réactions

Les ennuis s’accumulent pour Alain Soral. Vu le degré d’agitation autour de sa personne on dirait même que ça sent le sapin. Dernier épisode en date cet improbable courrier balancé sur son facebook puis, de main de Maître, sur le site officiel de sa boutique en ligne.

egaliteetreconciliation.fr/Vide-ordure-15568.html

Vu la teneur de certains commentaires (tous effacés depuis, ce qui semble constituer une première(1)) on se demande si sa Lilianne (le prénom a été changé) n’est pas en train de préparer les valises. Et c’est rien à coté de ce qui se raconte chez les ex compagnons de route.

propagandes.info/product_info.php/alain-grosal-encourage-larabe-delateur-une-vieille-habitude-juive-dont-marc-george-se-souviendra-p-2118

Au delà de l’anecdote (appelons çà comme ça) il y a certainement des questions plus “politiques”. Il y a quelques temps un responsable niçois de l’organisation s’était par exemple notamment permis une grosse pique contre la stratégie “commerciale” du boss.

egaliteetreconciliation.fr/Casapound-immense-et-rouge-15299.html

Sans compter les retours de bâton dûs aux attaques had hominem et autres procès en sorcellerie très prisés par les les seconds couteaux et autres potes du boss. Voir par exemple cette vidéo où Livernette s’en prend outre Abed aux Jovanovic, Bouchet et autres De Benoist, pour cause d’anti-catholicisme ou/et de… judéité cachée. Mais comme c’est très long et aussi dans l’ensemble très con on peut la sauter.

youtube.com/watch ?v=eU3qjIGvGWU&feature=player_embedded

Par contre on peut avantageusement prendre connaissance de ce qui se balance depuis quelques temps du coté de certains admirateurs de Marc Edouard Nabe (starlette chérie, mais bien cheloue, des médias branchouilles et autres vrais bourgeois bohèmes parisiens). Comme on dit, ça vaut des points.

alainzannini.com/index.php ?option=com_content&view=article&id=3025:cette-grosse-merde-de-laibi-en-remet-une-couche&catid=41:breves&Itemid=

alainzannini.com/index.php ?option=com_content&view=article&id=alainzannini.com/index.php ?option=com_content&view=article&id=3018:medialibre-quand-olivier-mukuna-raconte-le-vrai-alain-soral&catid=47:blogs-internet&Itemid=66:cette-grosse-merde-de-laibi-en-remet-une-couche&catid=41:breves&Itemid=56

Enfin, voir aussi (mais c’est plus sibyllin) :

voxnr.com/cc/dep_interieur/EFVuFuuZAuuknzvgoI.shtml


1) D’habitude ce genre de grand ménage ça se fait à la demande d’un avocat ou d’un huissier et encore ils se débrouillent pour les faire apparaitre d’une manière ou d’une autre, comme ici : egaliteetreconciliation.fr/Demande-de-suppression-de-commentaires-par-Frederic-Haziza-15519.html

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours

voir les infos complémentaires ?

  • c’est fou ce qu’ils s’aiment entre eux 25 décembre 2012 16:09, par Antifas 75

    On se souvient aussi d’une violente charge du Olivier Mukuna qui écrit aussi sur le site de Michel Collon et qui est l’un des auteurs du film à la gloire de Dieudonné « est-il permis de débattre avec Dieudonné » s’en prenant à Soral à l’époque ou le « parti antisioniste » s’était présenté aux elections européennes, en le traitant de « boxeur du dimanche » et de champion de la course à pied, suite à une rencontre du dit Soral avec des Antifascistes. Sur un marché non loin de la place des Fêtes.

  • Ca sent le sapin entre eux ça c’est sur 25 décembre 2012 16:19, par Antifas 75

    Trés drole aussi les récentes embrouilles entre Reopen911 et Bricmont

    Les Reopen s’en prenant aux amis des négas Bricmont et Chomski

    reopen911.info/11-septembre/reopen911-repond-a-noam-chomsky-et-jean-bricmont/

    Et pourtant le 16 juin 2012 sur la place saint Michel à Paris , l’ami de la "défense de la liberté d’expression", Jean Bricmont manifestait en faveur du dictateur fasciste Bachar Al Assad , aux cotés de deux membres de Reopen911, avec qui il conversait tout ce qu’il y a de plus amicalement

  • attention aux liens désactivés 25 décembre 2012 17:54

    @ Antifas 75. Faut vous rendre sur le site alainzannini.com. Là vous trouverez facilement des infos sur les derniers rebondissements de l’affaire Mukuna/Soral et la situation très particulière de Dieudonné. Comme dit c’est vraiment pas triste (façon de parler ..)

  • Joyeux merdier (suite et fin ?) 26 décembre 2012 06:41

    Très mauvaise compréhension du phénomène. Malheureusement, "ça ne sent pas le sapin" du tout. Ces micro-embrouilles font partie du Spectacle de cette extrême-droite en pleine recomposition (et non en décomposition). Et Soral, bien loin d’accumuler les mauvais points, monte en puissance, chez toute une génération de jeunes prolétaires. Et c’est sur le terrain que l’on peut le constater : les discours de Soral font école chez les 15-25 ans comme jamais ! Mais aussi chez les ouvriers et la petite-bourgeoisie. Et ce qui compte dans cette triste affaire, ce ne sont pas les personnages mais bien leur travail de formation idéologique dans l’espace politique national : ils agissent comme autant de virus et préparent les esprits à une certaine perception du monde.

  • Joyeux merdier (suite et fin ?) 26 décembre 2012 06:41

    Si Soral devait sauter cela ne changerait donc rien à l’affaire. D’autres prendraient le relais. Et pour finir, je vous rappelle que l’anti-capitalisme de ces gens-là n’est jamais aussi bien soutenu que par la confusion qui règne à "gauche" quand certains font de l’anti-impérialisme US, de l’anti-sionisme primaire, du protectionnisme, de la lutte contre les délocalisations industrielles, de la Finance, LES ennemis. Donc point de triomphalisme s’il vous plaît. Derrière les chamailleries se profilent au contraire une configuration de forces, de gauche à droite, de l’extrême-gauche à l’extrême-droite, où le Capital et l’exploitation se portent bien.

  • @ 6 : 41 26 décembre 2012 23:07

    Personne n’a dit que ces conanrds n’ont plus aucun crédit (c’est bien pour ça qu’on est quelques uns à leur coller au cul). On dit seulement qu’ils sont pas loin de se foutre sur la gueule. Se décomposer-recomposer si tu veux. Mais t’as tout à fait raison. Si cette crevure de Soral venait à tomber de son piedestal un autre ou même plusieurs prendrai(en)t la suite. Là encore il s’agit pour nous de pas trop prendre de retard. Pour mieux comprendre comment il fonctionnent, à quoi ils carburent et comment ils font pour fourguer leur daube. Afin de mieux contrer leurs discours et leurs attaques. Pas uniquement pour se gausser donc. Mais bon on va pas non plus bouder notre plaisir et refuser de faire le boulot : rendre la honte plus honteuse en la livrant à la publicité ...

  • Joyeux merdier (suite et fin ?) 27 décembre 2012 09:36, par r

    C’est l’expression "ça sent le sapin" qui m’a fait tiquer. Enfin, passons. Ce qui demeure un problème c’est l’utilisation par l’extrême-droite d’un anti-capitalisme tel que je l’ai défini rapidement dans mes posts précédents. Je ne vois pas d’autre alternative pour contrer l’extrême droite solidariste et soralienne que de mettre un terme à la confusion idéologique et politique qui règne dans "nos rangs" : ce que réclame cette extrême droite n’est effectivement pas l’abolition de la propriété privée, de la valeur, de l’échange marchand, des classes et de l’Etat mais leur conservation sous une forme nationaliste, protectionniste, relocalisatrice.

  • Joyeux merdier (suite et fin ?) 27 décembre 2012 09:43, par r

    Quant à ces objectifs "abolitionnistes", qui caractérisaient l’anarchisme et le communisme, ils sont carrément devenus minoritaires chez nous, considérés comme "archéos", obsolètes, ou purement idéologiques, incantatoires, etc., alors qu’ils devraient être des marqueurs d’une ligne de partage entre cette extrême droite anti-capitaliste et nous. Il y a certainement des causes historiques à l’origine de ce confusionnisme. Et il se trouve qu’aucune autre ligne de partage proposée à ce jour n’est en mesure de remplir cette fonction : malgré la prolifération inflationniste de discours alternativistes, communisateurs, anarchisants, etc., la bataille des idées semble gagnée par l’extrême droite "socialiste" et "nationale", et ce au niveau européen. Pas seulement sur le terrain franco-français.C’est notre praxis elle-même qui n’a pas pris au sérieux cette bataille des idées et qui en fait maintenant les frais.

  • @ r 27 décembre 2012 23:49, par x

    L’expression exacte était : "on dirait même que ça sent le sapin". Passons... Chapitre clos. Enfin j’espère.

  • @ r (suite) 27 décembre 2012 23:51, par x

    Pour le reste (les questions stratégiques) c’est un débat à mener, mais ce n’est pas en disqualifiant d’office tous ceux qui ne sont pas sur la ligne abolitionniste qu’on parviendra à le faire émerger ou même seulement à l’amorcer. Puisqu’on y est je me permets de rappeler que dans nos rangs il y a eu, ces dernières décennies mais aussi plus avant, un certain nombre d’abolitionnistes qui sont passés, avec armes et bagages, chez les fafs (que ce soit par la voie du négationnisme ou par d’autres tortueux détours). Je rappelle aussi que "l’abolition du travail employé" était au programme, fallacieux certes, mais au programme quand même de la fameuse République de Salo.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Répub...

    Bref ce n’est pas aussi simple que ça et si ça l’était ça se saurait.

  • @ r (fin) 27 décembre 2012 23:53, par x

    Ceci dit il s’agit bien de trouver des marqueurs clairs entre eux et nous. Mais qui dit clair, dit aussi précis et si possible dans le concret d’une praxis inscrite dans l’époque et pas dans les limbes de l’idéologie. Or malheureusement, on n’y peut rien, l’histoire est passée par là et ne repasse pas les plats. Les lignes de partages et les éléments de confusion se sont multipliées presque à l’infini et en tout cas de façon transversales (chez eux comme chez nous). Il s’agit donc, très prosaïquement, à minima, vu l’état des forces en présence (je parle ici des nôtres) de savoir déjà ce qui, par exemple, est acceptable et ce qui ne l’est pas. Il s’agit encore et surtout de ne pas rajouter inutilement de la division à la division sans quoi décidément on n’y arrivera pas.

CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.