Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Lesbiennes, gays, bi ou trans : Nous voulons tout, maintenant !

mercredi 12 décembre 2012
impression 1 réaction

Bastille (angle des boulevards Richard Lenoir et Beaumarchais)

"Ce que je pense c’est que l’idée fondamentale doit rester, pour le mariage, pour les couples et pour la vie en général, que l’humanité est structurée entre hommes et femmes" (Lionel Jospin, PS, ex-1er ministre, 9 novembre 2012, sur Canal +)

"Oui à la famille, Non à l’homofolie" (Banderole de tête de la manifestation homophobe du 18 novembre)

De l’extrême-droite fascisante à la gauche bien pensante (dont font partie beaucoup de président, ministres, députéEs et autres carriéristes socialistes), l’homophobie bat son plein ses dernières semaines, dans la rue comme dans les médias.

Pour nous, anarchistes, il va de soi qu’un être humain ne saurait être considéré comme inférieur à un autre, à cause de son identité de genre, de sa sexualité, de sa couleur de peau, de sa nationalité, de la langue qu’il-elle parle, de ses croyances ou de son origine sociale. Défendre l’égalité des droits pour tou-te-s nous semble donc important et nécessaire.

Mais ce n’est pas tout : l’égalité des droits gagnée par les femmes après des décennies de luttes acharnées n’a pas suffi à mettre fin à la situation d’oppression dans laquelle elles se trouvent encore. Le système patriarcal exerce encore quotidiennement ses violences, symboliques, physiques et sexuelles contre les femmes dans leur ensemble. De la même manière, gagner le droit au mariage ou à l’adoption pour les couples de même sexe ne saurait mettre fin à la situation de violence quotidienne, verbale et physique, que nous subissons quand nous osons affirmer nos pratiques de vie non-hétérosexuelles. Le capitalisme, le système raciste et le patriarcat, avec la norme hétérosexuelle qu’il charrie, sont des systèmes de domination qui nous oppriment et se renforcent les uns les autres. Quand nous n’avons pas l’argent ou la bonne couleur de peau pour accéder aux endroits où nous pouvons nous sentir en sécurité, l’égalité des droits ne suffira pas à nous protéger. Quand nous nous affichons auprès de nos familles, nos amiEs ou dans la rue avec nos compagnons ou nos compagnes et que nous sommes rejeté-e-s et battu-e-s, l’égalité des droits ne suffira pas à nous protéger.

Lesbiennes, gays, bis, trans ou hétéros, pour atteindre l’égalité, la vraie, pas seulement celle sur le papier, nous savons que nous devons abattre le capitalisme, le patriarcat et l’hétérosexisme, le système de domination raciste et l’Etat

Nous voulons pouvoir vivre nos vies comme nous l’entendons : entre hommes, entre femmes, entre hommes et femmes, seul-e, à deux ou à plusieurs, marié-e ou non, avec ou sans enfants, sous le même toit ou non... Nous voulons nous unir pour un soir ou pour la vie, nous aimer et nous désirer où nous le voulons et quand nous le voulons, de la manière qui nous semble appropriée.

Nous voulons tout ! Nous voulons l’égalité juridique et sociale ! Nous voulons l’abolition du genre et de la norme hétérosexuelle ! Nous voulons la révolution sexuelle, féministe, sociale et libertaire !

CGA Région parisienne region-parisienne@c-g-a.org | www.c-g-a.org OLS Paris 21ter rue Voltaire 7501 Paris | ols.samizdat.net & des camarades libertaires

Manifestation pour l’égalité des droits dimanche 16 décembre 2012 rdv à 14 h à l’angle des boulevards Richard-Lenoir et Beaumarchais

Le 13 janvier 2013, fascistes, catho réacs et homophobes propres sur eux, "de gauche", remettent le couvert pour une manifestation de haine dans les rues de Paris. Des initiatives pour contrecarrer leur discours se préparent. Renforcez la riposte égalitaire ! Nous vivrons et jouirons librement, que cela leur plaise ou non

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours

voir les infos complémentaires ?

  • Ce qui serait intéressant pour faire (enfin) évoluer les mentalités, ce serait de développer les arguments, au delà les convictions et opinions - aussi justes et rationnelles soient-elles - les plus exhaustifs possibles à travers une discussions. Les arguments pour et contre, pour pouvoir ensuite les structurer (comme une dissert de philo) et rédiger un texte. Texte qui permettrait aux gens de dénouer les préjugés de leur convictions et par le raisonnement, faire évoluer leur pensée. Parce qu’actuellement je trouve que dans les médias, ce qui se veut des débats n’est qu’amas du petit avis de chacun, appuyé de petites phrases parfois sans raisonnements et jamais approfondies.

    Si cela vous dit...Lâchez-vous ! Donnez tous les arguments (les vôtres, mais aussi ceux entendus : les pires comme les meilleurs)

CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.