Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Reportage photos manif contre le chomage + action ALTEDIA

dimanche 2 décembre 2012
impression 1 réaction

la suite du reportage photos ici : http://onafaim-cnt.blogspot.fr/2012/12/manif-contre-le-chomage-et-la-precarite.html

L’appel diffusé hier : La CNT siffle la prolongation de la manif

La CNT vous invite à prolonger la manifestation sur un parcours déposée entre place de Clichy et Opera. Au cours de cette prolongation, nous entendons braquer les projecteurs sur deux entreprises pour qui précarité est synonyme de profit !

Du fric sur le dos des chômeurs ! Nous commencerons à battre le pavé en direction d’un acteur majeur « placement privé ». Vous savez une de ces fameuses boites à fric qui ont remportés ces dernières années des appels sur offres du Pole Emploi en vue sous traiter l’accompagnement des chômeurs et précaires. Depuis la fusion, l’externalisation du suivi s’est généralisée. La privatisation rampante du service public de l’emploi progresse. Des boites privées remportent des marchés pour des ateliers ou des prestations bidons et s’engraissent sur le dos des chômeurs et des précaires. Parmi ces requins, nous retrouvons Altedia créée par Raymond Soubie, conseiller spécial de Sarkozy ! Ce cabinet de reclassement a remporté le suivi des ouvriers de l’usine Continental. Sur les 1120 licenciés, 250 ont été reclassés. Pour ce carnage, Altedia a touché la modique somme de 6 millions d’euros...

La précarité c’est pas du cinéma ! Nous poursuivrons ensuite notre route en direction des trois cinémas Gaumont Pathé du quartier de l’Opera. Notre section syndicale CNT implantée dans l’entreprise entend dénoncer et organiser la lutte contre la précarisation de leurs emplois. Malgré des bénéfices record, les cinémas Gaumont Pathé virent les projectionnistes des cabines. On leur propose de partir ou devenir vendeurs de pop-corn. Qui pour surveiller les séances ? Personne, ou plus exactement le spectateur lui-même. Quant au hall, toujours plus de tâches et de moins en moins d’effectifs. Résultat : pression et stress au travail. La qualité ? Ils s’en foutent ! Ne les laissons pas casser nos métiers pour amasser encore plus de fric. Réagissons !

ORGANISONS-NOUS ! SYNDIQUONS– NOUS ! LUTTONS !

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours

voir les infos complémentaires ?

CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.