Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Racisme, sida, fantômes…sortie du film LA BETE IMMONDE

jeudi 22 novembre 2012
impression 0 réaction

Note de modération

mise en débat même si le sujet du film est intéressant nous ne sommes pas non plus une agence culturelle alternative


Le 25 octobre dernier est sorti le dernier film du chanteur réalisateur franco-gabonais Jann Halexander, né Aurélien Makosso-Akendengué à Libreville, Gabon. Titre : LA BETE IMMONDE. Le dvd est disponible sur Ebay, CD-LP, Priceminister, le Bon Coin, mais également à la boutique Movies 2000, 49 rue de la Rochefoucauld, Paris.

Le film fut diffusé pour la première fois en novembre 2011 dans le cadre d’une soirée de lutte contre le racisme et l’homophobie, au Théâtre du Temps, Paris. Diffusé dans des festivals et des salles d’art et d’essai de 2010 à 2012 en province, le film est sorti en dvd sur le marché francophone. Une version sous-titrée en anglais et une version française pour le public malentendant sont prévues.

Si le résumé est simple (une jeune femme métisse de bonne famille enquête sur la mort de son frère), les thématiques soulevés font la force du film, d’aspect assez inclassable, mélangeant réalisme et mythologie : racisme, intolérance, sida, rapport parents-enfants, rapports frères-sœurs, masculin/féminin, enfin rapport à l’au-delà, l’impalpable. Co-produit par les Editions Lalouline et le label Trilogie Halexander, LA BETE IMMONDE est un ofni -objet filmique non identifié- à petit budget, qui mérite d’être découvert, pour le jeu de ses acteurs, la force des thèmes qui font l’histoire.

Une réalisation de Jann Halexander, genre Fantastique, couleur, avec Ariane., Maïk Darah, Marlène Pons, Olivier Magdeleine, Kevin Duplenne. Sites : http://www.apoplexia2008.blogspot.frhttp://www.labeteimmonde.blogspot.fr

B.S

***

Ils en ont parlé

Placé sous le patronage de Jean ROLLIN (l’un des deux dédicataires du film), La Bête immonde perpétue dignement l’esprit d’indépendance et l’acharnement créatif de l’auteur du Frisson des vampires, tout en confirmant Jann HALEXANDER comme l’un des représentants les plus personnels d’un cinéma fantastique d’auteur à micro-budget, mais à généreuse inspiration.

[BBJANE http://www.fearsforqueers.blogspot.fr ]

[…]Il faut voir Ariane héroïne sublime dans un univers hostile, sa confrontation avec la bande de blancs racistes, mémorable. Ce n’est plus un simple film de Jann Halexander mais une oeuvre qui fait sens à l’époque actuelle, qui marque et nous laisse songeur des semaines après l’avoir vue. Critique LA BETE IMMONDE par Luc Melmont, blog Culture et Chanson [http://www.lucmelmont.canalblog.com ]

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours
CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.