Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Quelques conseils pratiques suite à l’arrestation de copains...

mardi 20 novembre 2012
impression 5 réactions

Etant donné les circonstances dans lesquelles deux copains ont été interpellés vendredi dans la nuit avant de passer deux jours et demi en détention, ce n’est pas inutile de rappeler deux ou trois bons procédés pour survivre lorsqu’on participe à une action politique :

- Ne jamais se rencarder par téléphone ou par mail pour une action.

- Ne jamais amener son téléphone portable sur une action (les keufs peuvent le géolocaliser a posteriori).

- Privilégiez les actions en début de semaine (les GAV le weekend sont plus longues et plus galère : absence des avocats, horaires et disponibilités du Parquet, etc).

- Vider ses poches/sacs de tout contenu politique avant d’aller sur une action et ne rien amener qui soit inutile à l’action (sauf papiers d’identité et argent)

- Prévoir veste et pull sans cordons pour pouvoir les garder en cellule (il y fait souvent froid).

- Prévoir des chaussures sans lacets pour pouvoir les garder en cellule.

- Prévoir un numéro d’avocatE fiable (on peut avoir des surprises avec les commisEs d’office.)

- Faire vite et ne pas traîner sur le lieu de son action une fois accomplie.

- Lâcher/écarter discrètement tout ce qu’on a dans les mains lorsqu’on est pris en flag.

- Veiller à aménager un endroit « safe » à l’écart de son appart/lieu de vie pour entreposer son matériel d’action.

- Ne rien laisser traîner chez soi qui puisse permettre d’établir son parcours politique.

- Ne conserver aucune image ni aucun texte concernant ses actions.

- Ne pas localiser le lieu de son action par une recherche internet (les keufs peuvent tracer nos connections a posteriori).

- Protéger ses données informatiques (cryptage, les codes ne suffisent pas).

- S’assurer que les données supprimées le sont définitivement (logiciel Eraser, CCleaner...).

- Ne jamais rien avouer si on n’est pas seul impliqué (un aveu en entraîne toujours d’autres)

- S’assurer qu’au moins une personne de confiance peut « nettoyer » son appart/lieu de vie si on est en GAV.

- Ne jamais accepter de discuter avec les flics en marge des auditions (tout ce qu’on peut dire pourra être retenu contre nous).

- Un keuf, même cool et sympa, est avant tout un keuf.

- Emmener un livre à couverture souple sur son action : les keufs ne peuvent pas interdire de le prendre en cellule pour s’occuper (à eux de contrôler qu’il ne cache rien de prohibé).

- Toujours essayer de savoir l’heure qu’il est lorsqu’on est en GAV : ne jamais perdre la notion du temps (utile pour contester par la suite d’éventuel vice de procédure).

... et utiliser TOR ou un tunnel VPN quand on publie ce type de conseils sur internet.

Si on appliquait tout ça systématiquement, les keufs auraient beaucoup plus de mal à nous cerner !

Solidarités anarchistes.

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours

voir les infos complémentaires ?

  • "Ne rien laisser traîner chez soi qui puisse permettre d’établir son parcours politique." Pour ça le plus sûr est d’arrêter de lire quoi que ce soit d’autre que des fichiers cryptés et de jeter tout texte, livre, tract, brochure, quitte à en faire don à un lieu collectif, même si n’y en pas, ou trop petit, borné, malpratique, et qu’en fait il n’y en a guère. CQFD.

  • Quelques conseils pratiques pour arrêter de suivre les conseils pratiques de merdes ici.

  • Si en voulant faire la morale, non-fides critique l’éventuel monopole c’est pour avoir un monopole ?

    Non-fides est il un milieu autoritaire ?

    Pourquoi ne pas plutôt (& mickey) se foutre de cette tempête dans un verre d’eau ?

  • C’est surtout à se demander qui sont les personnes “extrêmement sûres d’elles-mêmes, de leurs affirmations précises et péremptoires” ? Les anarchistes solidaires qui ont publié sur Indymedia, ou les “méchants” non-fides, accusateurs que je trouve extrêmement sûrs d’eux et de leurs affirmations précises et péremptoires…

    Le texte initial, publié sur Indymedia, m’a paru assez simple et vite fait, mais pas à prendre comme des directives obligatoires et encore moins comme des “commandements”. Tout est dans le titre, ce ne sont que quelques “conseils pratiques”, et l’on peut être en désaccord avec certains d’entre eux, ou même tous, ça n’en fait pas pour autant un évangile à combattre coûte que coûte.

  • Impossible de remplir ttes ces conditions Ne vous inquiétez pas que les keufs nous ont déjà tous bien à l’oeil ou à l’écoute En éditant ce texte ou conseils vous leur mâchez le travail Les feuks n’ont pas réellement les moyens suffisants en personnel pour tous nous géolocaliser ils gardent les archives de tout échange mails ou téléphoniques pas le temps de traiter toute les communications tél c’est très difficile pour certains novices de crypter les conversations ou mails envoyés et très faciles pour les keufs de les décrypter. Lors d’une action le tout c’est de ne pas se faire prendre prévoir un endroit ou se planquer genre un grand magasin juste après, avoir des fringues de bof de rechange pour jouer au caméléon Attention aux caméras viedosurveilllanceNe pas prendre ses papiers est aussi judicieux ils auront plus de mal à trouver l’adresse ou tu peux vivre....Ne pas avoir ces papiers c’est quatres heures au poste et il suffit de la fermer c’est tout

CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.