Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Manifestation devant l’Hôpital Tenon pour le droit à l’IVG

lundi 19 novembre 2012
impression 1 réaction

Manifestation devant l’Hôpital Tenon pour le droit à l’IVG

Retrouvons nous nombreuses et nombreux, samedi 24 novembre, à 10H devant l’hôpital Tenon, rue de la Chine,

Choisir d’avoir un enfant, choisir sa sexualité, c’est nous qui décidons ! Face aux violences de l’extrême-droite catholique, nous sommes toujours là ! 2009 -2012 : histoire d’une lutte

Rappelons nous : juillet 2009, nous apprenons la fermeture du centre d’IVG de l’hôpital Tenon. Un collectif large et unitaire décide de se battre pour sa réouverture. Manifs, débats, délégations et encore manifs ….En avril 2011, après 15 mois d’actions persévérantes menées avec la population du 20ème, les hospitaliers de Tenon et des éluES, le centre reprend ses activités. C’est une double victoire : pour le droit des femmes et aussi pour l’hôpital public soumis à la politique de casse des gouvernants. Un an de harcèlement, ça suffit !

Le centre à peine ouvert, nous avons vu les intégristes catholiques prétendre s’installer aux portes de l’hôpital, pour faire pression sur les femmes et les hospitaliers. Ils ont bénéficié pendant un an de la complaisance du gouvernement Sarkozy et des services de police. Les prières de rues étaient interdites, dites vous ? Mais pendant toute l’année dernière des groupes de « prieurs » catholiques intégristes sont venus avec leurs chapelets et autres psalmodies et cantiques sévir près de l’hôpital. Tout cela à l’encontre des lois Veil et Neiertz qui reconnaissent le droit d’avorter et condamnent l’entrave à l’interruption volontaire de grossesse. Le 25 novembre, dans beaucoup de pays, on manifestera contre les violences faites aux femmes. Les agressions répétées de l’extrême-droite catholique, ses insultes, ses pancartes mensongères, ses tentatives d’intimidation ne sont elles pas des violences faites aux femmes ?

Le 24 novembre nous serons devant l’hôpital !

Ce jour-là, les intégristes, avec l’association SOS tout-petits disent vouloir célébrer le 26ème anniversaire de leur première action-commando dans un bloc opératoire, à Tenon. Ils affichent la volonté de faire de Tenon un symbole de ces actions violentes et rétrogrades. Nous ne les laisserons pas faire, nous serons toujours là pour réaffirmer les droits des femmes et pour faire respecter l’hôpital public. Le gouvernement actuel a annoncé le remboursement à 100°/° de l’IVG. Nous attendons qu’il fasse respecter le droit des femmes jusqu’au bout. Le Ministre de l’Intérieur a été saisi deux fois par le collectif pour qu’il fasse respecter la loi et interdise la présence des intégristes à proximité de l’hôpital. Il n’a toujours pas répondu ……Monsieur le Ministre, allez vous laisser bafouer les droits des femmes ?

Retrouvons nous nombreuses et nombreux, samedi 24 novembre, à 10H devant l’hôpital Tenon, rue de la Chine, pour réaffirmer :

- Un Centre d’IVG dans chaque hôpital public !
- Retrait de la loi Bachelot, un hôpital public pour tous ! -Vigilance face aux catholiques d’extrême-droite qui s’en prennent à nos choix !
- Non à tout ordre moral qui voudrait contrôler nos vies !
- Notre corps nous appartient !

Interpellez les éluES d’arrondissement, les éluEs de Paris : les intégristes ne doivent pas faire la loi à l’hôpital ! respect du droit des femmes ! Signez la pétition proposée par le collectif

Manifestons contre les intégristes de SOS tout petits Défendons le CIVG Tenon

Les intégristes de "SOS tout petits" préparent le samedi 24 novembre à 10h30 une énième manifestation rue de la Chine, au coin de l’hôpital Tenon. C’est pour eux un symbole important. Ils veulent "fêter" le 26° anniversaire de leur première "opération commando" contre un centre IVG. C’était à Tenon où ils ont saccagé et terrorisé les personnels et les patientes en faisant irruption même dans les salles d’opération. Depuis ils se vantent d’avoir mené une centaine d’opérations commandos de ce type.

C’est une menace et une provocation insupportables. Une violence directe contre les femmes qui veulent faire valoir leur droit à l’IVG, qui survient la veille de la manifestation du 25 novembre contre les violences faites aux femmes.

Le gouvernement fait, certes, le geste de rembourser l’IVG à 100 %, mais en maintenant et en approfondissant l’austérité restreint notre droit à la santé. Concrètement, beaucoup de femmes vont continuer d’avoir énormément de difficultés à recourir à l’IVG. Or pour nous aussi Tenon est un symbole : la lutte du collectif unitaire du 20°, avec le soutien de la population, a réussi à imposer la réouverture du centre IVG

A l’appel du collectif de défense du Centre IVG Tenon, formé par l’Association Droits de Femmes du 20ème, Sud (Tenon), CGT (Tenon), NPA, PCF, PG, Gauche anticapitaliste, les Verts, Alternative Libertaire et autres associations de Paris 20ème.

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours

voir les infos complémentaires ?

CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.