Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

communiqué de sôs

lundi 5 novembre 2012
impression 0 réaction

Kronstadt enfin au tribunal !

En février 2010, SôS Soutien ô Sans-papiers louait un hangar rue de Kronstadt à Calais et l’ouvrait avec les No Border et des soutiens afin que les exilés aient enfin un lieu où se poser, après que Besson ait « nettoyé » la « jungle » à grand renfort de caméras.

Mme Bouchart, maire ump de Calais demandait alors aux forces de l’ordre et de la répression d’intervenir pour que cesse ce scandale et remettre les plus démunis à la rue. Au mépris de tous les principes juridiques internationaux régissant l’asile et au terme d’une procédure bâclée et indigne, elle envoyait sa police à l’attaque du hangar Kronstadt tabasser les militants, casser les portes, voler le matériel tout en bloquant l’accès aux soutiens et aux exilés.

La politique de la terre brûlée à Calais est l’unique réponse donnée à ces réfugiés fuyant nos guerres, nos ventes d’armes, nos dictatures. Harcelés, pourchassés, subissant sans relâche les violences policières, ils sont traités comme un rebut de l’humanité à faire disparaître.

Deux ans et demi après, le tribunal administratif de Lille se décide enfin à juger l’affaire. 

SôS Soutien ô Sans-papiers appelle à se rendre à l’audience le 20 novembre 2012 à 9h au tribunal administratif de Lille salle A, 143 rue Jacquemars Giélée.

Pour que cesse les expulsions vers la mort et la politique de la terre brûlée à Calais. Pour que la violence d’état envers les exilés et la violation des lois élémentaires ne restent pas dans le silence et l’impunité. Pour une application immédiate de la Convention de Genève et des dispositifs qui en découlent (droit au logement, droit au travail, droit à la santé ).

Fermeture des centre de rétention Des papiers pour tous et toutes. Libre-circulation, libre-installation

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours
CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.