Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Récit de l’action suite a l’expulsion du 260 rue des Pyrénnées.

dimanche 4 novembre 2012
impression 0 réaction

Récit de l’action suite a l’expulsion du 260 rue des Pyrénnées.

Lundi 29 octobre au petit matin l’immeuble occupée par l’assemblée des mal logés acharnés a été expulsé par la police. (voir ici)

https://paris20.noblogs.org/post/20...

Un rendez-vous était donné pour réagir à cette expulsion l’après midi même à 15h au métro menilmontant. Environ 60 personnes étaient présentes.

Un point est fait, petit tour en métro puis direction la préfecture de paris, boulevard morland. On rentre dans le bâtiment, on gueule, on tape sur les portes, on fait du bruit, on est vénère, des tracts sont distribués. "non aux expulsions", "les maisons sont vides, occupation ! les loyers sont trop chers, occupation !".

Dehors les flics arrivent et on décide de monter dans les étages, direction le 6ème où il y a les bureaux des services logements. On s’installe dans le bureau de la direction du logement. Des encravatés viennent nous demander de partir, des flics en civil aussi (difficile de distinguer les deux). Plusieurs personnes demandent à être reçues pour demander le relogement des personnes expulsés le matin. Par la fenêtre, on voit que celles et ceux restés dehors sont encerclés par les keufs. On met la pression sur la "directrice" du logement pour quelle intervienne. Au bout d’un moment, elle fini par le faire après avoir soutenu que personne n’était encerclé.

Au final plusieurs personnes sont reçues tandis que le reste du groupe squat le hall du bâtiment. Un employé viendra nous dire que la directrice a assuré à ses collègues "je vais les balader une demie-heure et après on pourra partir".

Au bout d’une heure rien n’en sort et l’on décide de partir, sans contrôle.

On se laissera pas expulser comme ça !

A CHAQUE EXPULSION, GROS BORDEL !

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours
CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.