Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Nantes délires sexistes de la psychanalyse.

lundi 29 octobre 2012
impression 6 réactions

Comment les théories psychanalytiques figent l’humain dans des préjugés réactionnaires et sexistes ?

cycle d’ étude - psychanalyse et hétéro-normativité

Depuis quelques temps, la psychanalyste « Sophie Marinopoulos » est présente dans les média du parti de la presse et de l’argent pour afficher les idées réactionnaires et sexistes de la psychanalyse. Rappelons que cette psy officie dans un hôpital public (payée par de l’argent public) dont le nom (Hôpital Mère-Enfants du CHU de Nantes) est déjà remis en cause. Il serait bon que les informations remontant des hôpitaux nantais permettent de faire le point sur l’influence réel des cathos (de droite ET de gôôche) et d’autres lobbies dans le milieu de la santé public.

A l’occasion du débat médatico-parlementaire sur le mariage et l’adoption (dont nous n’avons rien à foutre, que ce soit bien clair) ressurgisse de façon caricaturale diverses opinions sexistes allant de l’extrême droite à la gauche ((voir l’extrême gauche)).

Nous invitons toutes les personnes concernées par l’antisexisme, à organiser (après les réinstallations sur/de la ZAD) une réflexion commune ( à B17 Nantes ? ).

Organisation en commentaire.

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours

voir les infos complémentaires ?

  • Il ne faudrait pas confondre les positions de la psychanalyses et celle de cette psychanalyste. le sujet est un peu plus complexe... A tirer sur la discipline en question, vous verrez aussi qui seront vos curieux alliés. La psychanalyse est la discipline qui donne la parole au sujet et lui donne une valeur, allez donc voir du coté de la chimiotherapie, des electro-chocs, des thérapies comportementales.

  • Nantes délires sexistes de la psychanalyse. 29 octobre 2012 13:54, par rh

    Voici un commentaire opposé au premier

    Justement, il faut parler de la psychanalyse dans son ensemble, donc des différentes sectes psychanalytiques (Freudiens, Lacaniens ...) !

    Existe il une base commune à tous ces "délires" ?

    Localement, chaque militant-e doit pouvoir stigmatiser les conceptions réactionnaires des praticiens-thérapeutes/ psychanalystes de leurs villes/régions.

    Auto contrôle et autogestion de la santé !

  • Nantes délires sexistes de la psychanalyse. 29 octobre 2012 16:25, par perso

    Le premier commentaire est un modèle de sophistique :

    Si vous êtes contre, vous êtes avec le pire du pire (scientisme et fascisme) !!

    Ceci est digne du léninisme - si vous êtes plus à gauche que la psychanalyse, vous êtes d’extrême droite !

    Il est nécessaire pour les luttes sociales de rompre avec les dérives sexistes et hétéronormatruc de la psychanalyse

    Créons de nouvelles modalités psy

  • C’est quoi "les idées réactionnaires et sexistes de la psychanalyse" ? Et quels sont les propos de cette Sophie Marinopoulos ?

    Que voulez-vous dire par : "les média du parti de la presse et de l’argent" ?

    Et aussi, des précisions sur : "Il serait bon que les informations remontant des hôpitaux nantais permettent de faire le point sur l’influence réel des cathos et d’autres lobbies dans le milieu de la santé public" ?

  • Foucault puis Deleuze & Guattari ont critiqué le familialisme de la psychanalyse +++++

    « La police avec nous ! jamais la psychanalyse n’a mieux montré son goût d’appuyer le mouvement de la répression sociale et d’y participer de toutes ses forces. (…) Voyez le Dr Mendel, les Dr Stephane, l’état de rage où ils entrent, et leur invocation littéralement policière, à l’idée que quelqu’un prétende se soustraire à la souricière d’Œdipe. Œdipe est comme ces choses qui deviennent d’autant plus dangereuses que personne n’y croit plus ; alors les flics sont là pour remplacer les grands-prêtres. » (p.96) http://www.recalcitrance.com/antioe.htm ++++++++

    Il faudra en parler ! ! ! ! ! ! Olé

  • C’est quoi le problème avec les thérapies comportementales ? Travailler sur la seule chose dont on peut être sûr chez un humain - ses comportements - plutôt que délirer sur son histoire à l’aide d’une grille de lecture fantaisiste si non réactionnaire (la mère pathogène...) c’est rationnel, c’est matérialiste, c’est très bien.

CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.