Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Film anti-islamiste et manifestations salafiste...

lundi 15 octobre 2012
impression 0 réaction

Film anti-islamiste et manifestations salafistes : haine, obscurantisme et manipulation médiatique

Le film paru sur YouTube le 11 septembre dernier, Innocence of muslims, selon tous les avis d’une rare stupidité et d’une médiocrité à l’avenant, produit par un petit malfrat californien prétendument de confession copte, a été le centre de l’attention internationale durant une quinzaine de jours. En effet, cette dénonciation en règle du prophète Mahomet et de ses disciples, présentés, entre autres caricatures, comme des individus immoraux, pédophiles et brutaux, a provoqué des réactions dans l’ensemble du monde musulman. Ces manifestations de colère ont débouché sur des affrontements et des exactions visant principalement les intérêts des Etats-Unis, allant jusqu’au meurtre de l’ambassadeur américain en Libye.

De nombreuses choses ont été dites sur ces réactions conduites par des radicaux salafistes. Tout cela a bien sûr été allégrement monté en épingle par les médias occidentaux. Car on n’a pas dénombré en tout plus de quelques dizaines de milliers de manifestants épars, de la Tunisie au Daccar indien, en passant par le Yémen. Ce qui, au regard des centaines de millions de musulmans qui peuplent le monde arabe, sans compter les millions de musulmans qui vivent en Europe ou en Amérique, est tout à fait dérisoire.

Il ne s’agit bien sûr pas de minimiser la violence qui s’est exprimée, mais ces événements ont été délibérément grossis pour stigmatiser le “péril musulman”. Pour l’Allemagne, Angela Merkel a fait part de sa “grande inquiétude”, tandis que, pour la France, Manuel Valls tremblait devant cette “menace contre la République” après la mini-manifestation qui s’était produite devant l’Élysée, “à l’insu” des pouvoirs publics. Les Etats-Unis réagissaient quant à eux par la voix d’Hillary Clinton en déclarant que les pays arabes n’avaient “pas troqué la tyrannie d’un dictateur pour celle des foules”, en référence aux “révolutions arabes” du printemps 2011. Jusqu’au pape qui, depuis le Liban, a appelé à “éradiquer” le fondamentalisme, musulman s’entend !

Dans ce concert de réactions offusquées des politiciens, certains commentateurs ont quand même relev0é l’évidente manipulation idéologique, de part et d’autre :

• D’un côté, qu’un tel film (1 sorte dans le contexte de tensions guerrières grandissantes avec la Syrie et l’Iran, mais aussi avec les islamistes radicaux du Mali et du Sahel, et qui plus est le 11 septembre, jour anniversaire de l’attaque des Twin Towers à New-York, qui avait provoqué en 2001 la mort de 4000 personnes puis l’invasion américaine contre les talibans en Afghanistan, vient à point nommé pointer du doigt la sauvagerie des extrémistes musulmans de par le monde.

• De l’autre, ces extrémistes musulmans ne pouvaient faire autrement que de tomber peu ou prou dans le panneau, en faisant preuve une nouvelle fois de leur potentiel destructeur, car ils se devaient de faire montre de leur détermination à en découdre avec l’Amérique et les puissances occidentales afin d’asseoir leur pouvoir grandissant vis-à-vis des autres cliques bourgeoises concurrentes.

Il est donc clair que nous avons eu affaire à une escalade des deux côtés, alors que se profile des interventions militaires et d’autres massacres qui seront justifiés par ce type de préparation idéologique.

Bien sûr, la bourgeoisie et toutes ses fractions, quelle que soit la religion, s’en servent incidemment pour diviser les ouvriers partout dans le monde, comme pour les terroriser, mais l’objectif premier, derrière les discours hypocrites appelant au « calme et à la raison », est de préparer à une nouvelle avancée dans la barbarie guerrière  )(2.

Courant Communiste International - http://fr.internationalism.org

1) Il faut aussi s’interroger sur le fait que cette vidéo est restée deux jours sur le site YouTube, filiale de Google, et lié de près au pouvoir américain, dont la charte précise : “Nous n’autorisons pas les discours incitant à la haine, qui attaquent ou rabaissent un groupe en raison de la race, l’origine ethnique, la religion, le handicap, le sexe, l’âge, le statut de vétéran ou l’identité sexuelle.”

2) Nous invitons les lecteurs à lire notre article sur notre site : “Une vallée de larmes dont la religion est l’auréole”, pour plus de détails sur ce que représente la religion aujourd’hui.

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours
CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.