Recherche

Indymedia

Publiez

Infos locales

Lire plus...

Infos globales

Lire plus...

En attente

Lire plus...

Repas Solidaire pour Alvaro Sebastian Prisonnier politique de Loxicha - Oaxaca,

lundi 24 septembre 2012
impression 0 réaction

Repas Solidaire pour Alvaro Sebastian Prisonnier politique de Loxicha - Oaxaca, Mexique

Samedi 6 octobre 2012 à partir de 19h30 Cafétéria du CICP 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris (Métro : Rue des Boulets)

Organisé par le Comité de Solidarité avec les Peuples du Chiapas en Lutte (CSPCL) et Les trois passants.

Au Menu :

* Humus * Empanadas végétariennes * Sauces mexicaines * Gâteau

Prix libre à partir de 5 euros

En 2005, suite à la publication de la Sixième Déclaration de la forêt Lacandone, diverses organisations, groupes et individu-e-s se sont joints à un appel de l’EZLN pour lancer un mouvement national anticapitaliste, civil et pacifique, en bas et à gauche, en se débarrassant des partis politiques et de la corruption des gouvernements et des campagnes électorales. Ce mouvement s’appelle « L’Autre Campagne ». Dans l’Autre Campagne, différents terrains de lutte existent : la défense des ressources naturelles, du territoire, pour l’autonomie... La réponse de l’État à ces luttes a été la répression. C’est dans ce contexte que nous parlons de plusieurs dizaines de compagnons et compagnes prisonnier-e-s pour avoir lutté dans tout le Mexique.

Qui est Alvaro Sebastian Ramirez ?

Alvaro adhère à l’Autre Campagne suite à la visite du sous-commandant Marcos à la prison de Santa María Ixcotel dans la ville d’Oaxaca ; depuis, il mène une lutte avec espoir et conviction à l’intérieur de la prison. Il a été condamné à 29 ans de prison pour les délits d’homicide qualifié, tentative d’homicide, terrorisme et conspiration. Alvaro travaillait en tant qu’enseignant et il était aussi engagé dans sa communauté pour l’amélioration des conditions d’éducation et de vie en général ; il a mené avec ses compagnons une lutte pour la défense de la terre contre les caciques et le gouvernement. Il a toujours défendu l’autogouvernance basée sur les « us et coutumes » des Zapotèques, refusant l’ingérence des partis politiques. En 1996, l’attaque de l’Armée Populaire Révolutionnaire (EPR) à Huatulco allait servir de prétexte pour justifier la répression contre les Indiens de la Région Loxicha, Oaxaca. C’est dans ce contexte qu’Alvaro Sebastian Ramirez a été arrêté et torturé ; il a été obligé de signer et de donner ses empreintes digitales sur des feuilles blanches pour lui fabriquer des délits. Sa famille a été poursuivie et menacée pendant de nombreuses années.

Pourquoi ce repas ?

Le 6 et 7 octobre prochain se déroulera le IIème Forum contre la prison politique au Mexique ; il aura aussi pour fil conducteur la liberté d’Alvaro Sebastian Ramirez dans la ville d’Oaxaca. Cette initiative émerge des prisonniers eux-mêmes, leurs familles et des organisations qui les soutiennent, telles que le Réseau contre la répression et pour la solidarité, le groupe de travail « nous ne sommes pas tous et toutes là », la Croix Noire Anarchiste de la Ville de Mexico, la Voix de zapotèques Xiches en prison et diverses organisations de l’Autre Campagne. Le but de ce forum est de mettre en place des mécanismes d’actions solidaires pour libérer les prisonnier-e-s, tout en respectant leur dynamique de lutte à l’intérieur de la prison. Ce repas de solidarité a pour objectif d’aider financièrement ce forum pour qu’il puisse se dérouler le mieux possible, et de façon autonome.

Pour plus d’informations sur la campagne internationale de soutien à Alvaro Sebastian et sa vidéo de lancement, vous pouvez consulter le site dédié aux prisonnier-e-s de l’Autre Campagne : https://liberonsles.wordpress.com

Pour plus d’informations sur les communautés zapatistes, les luttes au Chiapas et le Mexique : http://cspcl.ouvaton.org

L'ajout d'informations complémentaires est fermé car l'article à plus de 365 jours
CopypLeft CopyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

Ceci est une plateforme de publication libre. Le collectif qui gère le classement des contributions n'endosse aucunement les propos et ne juge pas de la véracité des informations. Ce sont les compléments et réactions des Internautes, comme vous, qui servent à évaluer la qualité de l'information.